mercredi 23 avril 2014

Mariage pour trouples

C'est au États-Unis, dans l’État du Massachusetts, que cela se passe: trois femmes se sont mariées (même si pour l'heure, cela n'a pas plus de valeur légale que le mariage de bègles en 2004...)

Le trouple attend son premier enfant.

En 2004, le Massachusetts fut le premier Etat à légaliser le mariage homosexuel.

Et pourquoi s'arrêterait-on en si bon chemin?
Cela nous ramène à nos 95 thèses d'octobre 2012 (notamment: thèses 8, 9, 10,  etc.)

Bucer



L'Amour est hétérosexuel, en Corée du Sud

Lu ici. En Corée du Sud, l'amour, défini comme un attachement à sa famille, à son pays, à ses amis, est enfin présenté comme « sentiment d’affection entre un homme et une femme » et non plus simplement "entre deux personnes".

En effet:
Cette neutralité de genre décidée en 2012 n’a pas plu aux très puissantes et influentes églises protestantes coréennes. Pour elles, la définition de l’amour fondé sur un lien entre deux personnes sans précision de leur sexe s’apparente à la défense de l’homosexualité.
Un grand bravo à la Corée, et à ses Églises protestantes!

Bucer



Le président et les chrétiens

Il avait souhaité bonne fête aux musulmans, le voilà qui méprise les chrétiens. Curieuse application de la laïcité.

Il rejoint ainsi une tradition française positiviste née avec les Lumières qui ont eu en France une tonalité bien particulière par rapport à d'autres pays européens, celle d'une philosophie antichrétienne et anticatholique qui a débouché sur la déchristianisation entreprise par la Révolution française. De là provient l'ambiguïté fondamentale de la notion de laïcité dont on ne sait pas si elle traduit une neutralité du pouvoir ou la promotion délibérée d'un athéisme d'État.

Révoltant?
Scandaleux?
Nous trouvons simplement cela pathétique et nous préférons l'excuser: il n'est en effet pas toujours facile d'agir avec cohérence et lucidité lorsqu'on est un sortant, aigri par une cascade d'échecs. 
Prions pour lui comme pour tous ceux qui exercent l'autorité.

Et surtout, n'oublions pas de rire de cette hostilité puérile et désespérée...

Bucer

mardi 22 avril 2014

Noé

Je viens de voir le film de Daren Aronofsky: Noé. Comme il y aurait beaucoup à dire sur ce film, je ne donnerai que quelques notes rapides:

I. Le positif:

a) Sur la forme:

Noé n'est pas présenté comme une image d'Epinal;
L'arche, de même, est plus réaliste que ce qu'on voit ailleurs (au début de la série The bible, par exemple)...

b) Sur le fond:

Le film parle de la Création;
Il parle de la Chute. Il insiste sur l'universalité du péché.


II. Le négatif:

a) Sur la forme:

Il y a du grand n'importe quoi, comme les Nephilîm présentés comme des gentils monstres sortis de "transformers" ou je-ne-sais quel film de science fiction.

b) Sur le fond:

Ce Noé est un écologiste extrémiste. Manger un animal est un crime odieux. Pour ça, les hommes méritent de tous mourir, et seuls les animaux méritent de vivre!
Et si ce Noé n'aime pas qu'on tue les bêtes, il n'hésite pas à tuer les hommes! Beaucoup d'hommes! Il songe même à assassiner ses petites filles, pour que l'humanité s'éteigne avec son clan...

C'est à un point que, par moments, dans l'arche (où un vilain mangeur de viande s'est caché) le chef des impies est plus lucide que "Noé", sur la hiérarchie homme/animaux. Cette anecdote sur l'intru caché dans l'arche étant elle-même une déformation du texte parmi d'autres.
Mais passons.

BONUS:

A noter la mort tragicomique du grand père de Noé (interprété par Antony Hopkins), dont on se demande s'il reste hors de l'arche pour s'euthanasier; en effet, devenu manifestement hédoniste et gâteux, il est finalement emporté dans les flots après avoir profité d'un dernier plaisir simple: il a mangé une baie rouge! Youpie!

Conclusion: 

Le film n'insiste pas sur la foi par laquelle Noé était juste (et non sur son régime herbivore!) et se termine sur une note d'optimisme un peu trop sécularisée pour être orthodoxe: il y a du mal mais aussi du bon en chacun, donnons une chance aux générations futures... (sauvons la planète?) Quid du Sauveur dans lequel même Noé tournait les regards pour son salut?

Bref, le film, malgré quelques points positifs, est bien décevant.
Surtout si, par sa faute, la Bible doit être associée aux "transformers" .


Bucer 



lundi 21 avril 2014

Religion scientiste?

Les annonces de découvertes d'exoplanètes se suivent et se ressemblent. Si vous vous demandez toujours à quoi elles servent, la réponse est donnée ici:

 L'objectif final de ces recherches est plus philosophique que scientifique : comprendre quelle est la place de la Terre et du système solaire dans le reste de l'univers.

Est-ce à dire que l'on finance des télescopes pour développer un discours religieux et existentiel supposé remplacer le christianisme? ...

Le plus triste, c'est que ceux qui cherchent ainsi à lire notre destin dans les astres ignorent combien leur action est vaine. Croyant associer la Foi chrétienne à un géocentrisme désuet, croyant pouvoir déduire la place légitime et vraie de l'homme de par sa place et condition (que nous connaissons mieux par les découvertes actuelles), ils ignorent combien les principes de notre Foi nous prémunissent contre leurs déductions sottes et naïves.
En effet, nous pouvons dire, avec un Auguste Lecerf *, que:

Si la terre est, pour Dieu, un astre privilégié, si, pour lui, l'homme est "la plus excellente" des créatures, ce n'est pas à cause de la situation locale de ce globe dans l'univers, ni en raison de la dignité intrinsèque du "roi de la création".
L'importance et la valeur de ces créatures sont dues uniquement à la libre élection de Dieu qui choisit les choses viles et basses du monde pour confondre les fortes.
 (* Lecerf, Auguste, Introduction à la Dogmatique Réformée, t. II, Cerf, Paris, 1938)

Bucer


dimanche 20 avril 2014

Pâques 2014

 Joyeuses Pâques!

Christ est ressuscité, oui, il est vraiment ressuscité!

 
Si donc vous êtes ressuscités avec Christ, cherchez les choses d'en haut, où Christ est assis à la droite de Dieu.
Affectionnez-vous aux choses d'en haut, et non à celles qui sont sur la terre.
Car vous êtes morts, et votre vie est cachée avec Christ en Dieu.
Quand Christ, votre vie, paraîtra, alors vous paraîtrez aussi avec lui dans la gloire. 
Colossiens 3. 1-4.
 
 
Les administrateurs

mercredi 16 avril 2014

Catastrophisme adamique et paléontologie...


Catastrophisme adamique et paléontologie


***



     
On peut admettre qu’Adam déchu a coïncidé  avec les premiers hominidés, comme J-C pascal coïncida, du tombeau vide à la droite du Père, cette irruption de dégénérescence, ou de régénération, étant, par définition, indescriptible. Toutefois, une autre avenue s’offre à nous, celle de l’épisode des nephilîms, en Gn.6/1-8, où s’indique une dégénérescence de la race humaine, coïncidant, éventuellement, avec les hommes préhistoriques, dont il n’est pas impossible d’admettre qu’ils soient des sujets dégénérés de l’homme, soit par influence démoniaque (Jd.6-8), ou bien par union entre homo sapiens et autres anthropoïdes (Lc.3/38). A ce titre, il faudrait réviser notre schéma préhistorique, d’une régression de l’homme à l’animal, plutôt que d’une évolution de l’animal à l’homme. C’est ce que tend à confirmer le fonds commun des légendes, diluviennes et antédiluviennes, de différents peuples: Grecs, Gallois, Lithuaniens, Chinois, Polynésiens, Babyloniens et, même, Mexicains précolombiens (Ac.7/22). Il n’y aurait, donc, pas de continuité évolutive des hominidés à Adam (Homo sapiens) mais dégénérescence et illusion d’optique, due à une option idéologique de la paléontologie.  Car, de l’avis même de Coppens : « Elle est… très rigoureuse dans ses fonctions d’observations directes et comparées, comme toutes les autres sciences naturelles; mais, de par la nature fragmentaire de son information, elle a en plus l’extraordinaire devoir d’imaginer. (…) La part qu’elle emprunte à l’hypothèse est immense » (Coppens.p.12)




Vischer, Wilhelm. La Loi. Delachaux et Niestlé. Neuchâtel. 1949

Rops, Daniel. Histoire sainte. Fayard. Paris. 1942

Godet, Frédéric. Genèse. Bible annotée. Neuchâtel.1889

Blocher, Henri. Révélation des Origines. P.B.U. 1988

Léonard, André. Les raisons de croire. Communio/Fayard. 1987

Young, David. A.  An ancient earth is not a problem; Evolutioning man is. In : Christianity Today . 1982-10-08

Irénée de Lyon, saint. Contre les Hérésies. V/2
 
Coppens, Yves. Le singe, l’Afrique et l’homme. Fayard. Paris.1983  
 
      Par ailleurs, il est impossible, scientifiquement, de confirmer ou d’infirmer l’existence d’Adam. En premier lieu, du point de vue de la transmission de l’A.D.N, Adam déchu ne se distingue pas des autres moteurs intermédiaires. Car, il transmet, tout comme eux, la mort. Il ne peut pas non plus s’impliquer lui-même comme parfait, ce qui serait une pétition de principe, Adam impliquant Adam. 

      En second lieu, du point de vue de l’A.D.N transmis, Adam déchu devrait normalement se retrouver à la fin de la lignée, en tant que le plus parfait ou le moins imparfait, puisque selon le schéma plotinien d’émanation, c’est ce qui est premier qui est le moins dégradé par la matière. Ce schéma contredit la notion scientifique de progrès. Donc, du point de vue de la transmission d’A.D.N, Adam déchu n’est qu’un élément indiscernable du cercle humain que seul le Christ pascal peut expliquer, en postulant Adam parfait et la chute, en tant que premier moteur immobile, pleinement suffisant du côté de l’Être, comme chef et origine de l’humanité, par nature.

      En ce qui a trait à l’A.D.N. transmis, seul le Christ pascal, ici aussi, peut dénouer la contradiction entre le schéma plotinien d’émanation et le concept de progrès, d’évolution. Car les notions d’origine et d’ancienneté ne s’impliquent pas nécessairement. En effet, l’hypothèse d’une création éternelle n’est pas contradictoire. De sorte que, la notion d’origine implique celle de dépendance et non d’ancienneté. C’est pourquoi, ici aussi, l’A.D.N. transmis ne fera pas nécessairement découvrir Adam.
      En conséquence, nul homme préhistorique ne saurait éliminer la réalité adamique, puisqu’il est de l’ordre de la mort, tandis qu’Adam parfait est de l’ordre de la vie. D’un autre côté, nous venons de démontrer que la science ne pouvait ni infirmer ni confirmer l’existence ni la chute d’Adam. De plus, le passage de la vie à l’esprit humain est loin d’être établi. Car, même en multipliant les humanoïdes, la question du chaînon manquant restera toujours pertinente, compte tenu, en outre, de l’argument des nephilîms De sorte, qu’à moins de postuler Adam, on ne parviendra jamais à quelque certitude, en matière de chaînon manquant, Aussi, sur ce point, c’est Acte de Foi contre Acte de Foi, Rationalisme contre Christianisme. Le rationalisme ne peut exclure, rationnellement, le Christianisme…
Athanasius

samedi 12 avril 2014

Antichristianisme mondial

Kim Jong Un persécute l’Église chrétienne en son pays athée, tandis que ses coreligionnaires inventent tout ce qu'ils peuvent pour dénigrer christianisme.
Il est notoire en effet que c'est uniquement par opposition à Jésus-Christ que ces singeries sont nées, comme il en a été depuis Celse, c'est-à-dire de la part de gens qui peuvent moralement et intellectuellement tout supporter (depuis les combats de gladiateurs jusqu'à la croyance d'un univers créé par lui-même) sauf la vérité.

Prions pour nos frères et pour ceux qui les persécutent... ou qui voudraient bien le faire.

Bucer


vendredi 11 avril 2014

Le papyrus de tous les fantasmes

Des experts prétendent que le papyrus révélé en 2012, selon lequel Jésus était marié, serait un document ancien, et non un faux récemment produit. Une "révélation" qui inspirera sans doute les amateurs de complots et de Jésus de l'Histoire de toutes sortes, mais qui nous laisse bien froids, puisqu'il est très bien connu qu'il a circulé, dès les temps anciens, des dizaines de faux évangiles.

Bucer

jeudi 10 avril 2014

La Constitution de l'an I


     Le capitalisme et le communisme sont intrinsèquement pervers. En effet, dès que nous traitons de rapport de production, on ne peut oublier son fondement, le langage, sans lequel aucune relation n’est possible. Car, le langage suppose une reconnaissance de la parité de l’autre, en tant qu’interlocuteur, à la fois libre et égal, puisque qu'on ne saurait attendre de réponse d'un objet ou d'un  animal...

      Aussi, en premier lieu, il y a incohérence, du côté du capitalisme, à considérer l’autre, sous le même rapport, à la fois comme chose (salariat, ou extorsion de la plus-value) et comme libre, en tant que locuteur.

      De même, le communisme, bien que  reconnaissant l’égalité de tous, par l’étatisation des moyens de production, chosifie quand même l’autre, en lui interdisant l’expression de sa liberté, à tous égards, en vertu de son matérialisme de principe.

     De sorte que, seul l’idéal républicain, formulé par la Constitution de l’an I, semble à même de respecter l’intégrité de la personne humaine, à la fois libre et égale, nonobstant les conditions historiques de son élaboration.
 
Athanasius